ARTICLE

Comment expliquer à un enfant la gestion de la réserve d’air

Comment expliquer à un enfant la gestion de la réserve d’air

Table des matières

Introduction

J’ai été confronté à la difficulté d’expliquer la gestion de la réserve d’air à un enfant de 10 ans, ce n’est pas simple quand l’enfant n’a pas encore étudié les divisions à l’école et ne connais que les additions et soustractions.

Pour m’aider dans l’explication j’ai essayé de créer une explication très imagée et didactique, j’espère que ma démarche vous permettra aussi à vous d’expliquer la gestion de la réserve d’air.

Donc, tu vas plonger avec un copain

Toi et ton ami vous avez tous les deux une bouteille remplie à “200 bar” et vous voulez explorer un bateau qui a coulé sous l’eau. Mais vous devez faire attention à combien d’air vous avez besoin pour pouvoir remonter à la surface en toute sécurité.

Pour commencer et avant de plonger, il faut savoir quelles étapes tu vas devoir faire sous l’eau :

(1) Tu vas devoir aller vers le bateau qui a coulé au fond de l’eau.

(2) Ensuite, tu vas devoir faire le trajet de retour pour revenir à la surface.

(3) Quand tu seras presque arrivé en haut, tu devras faire une pause (appelée “palier de sécurité”) de 3 minutes à 5 mètres de profondeur.

(4) Enfin, une fois que tu auras fini la pause, tu pourras sortir de l’eau.

Maintenant, voyons comment faire pour savoir à quel moment revenir et à quel moment sortir de l’eau.

 

Avant de plonger, vous avez décidé qu’il fallait garder au moins “50 bar” d’air comme sécurité. 

Cela signifie que vous voulez être sûr d’avoir suffisamment d’air pour remonter à la surface en toute sécurité, même si vous en avez utilisé un peu plus que prévu.

Vous avez aussi décidé de garder “20 bar” d’air pour pouvoir remonter et faire une pause à mi-chemin (le palier de sécurité) pour être sûr d’être en sécurité.

Avant de savoir combien d’air il te reste pour explorer sous l’eau, tu dois ajouter les “50 bar” de la réserve aux “20 bar” que tu as mis de côté pour remonter et faire une pause (le palier de sécurité).

50 + 20 = 70 bar

Cela donne un total de “70 bar” d’air.

Maintenant, pour savoir combien d’air il te reste réellement pour explorer sous l’eau et aller voir le bateau : 

Tu prends les “200 bar” de la bouteille, et tu enlèves les “70 bar” que tu as réservés pour la sécurité.

200 – 70 = 130 bar

Maintenant, tu as “130 bar” d’air pour explorer sous l’eau. 

Tu décides d’utiliser la moitié de l’air (65 bar) pour aller vers le fond et te promener autour du bateau, et l’autre moitié (65 bar) pour revenir en toute sécurité.

Nous allons maintenant voir à quel moment tu dois faire demi-tour.

Le calcul peut sembler un peu difficile, mais une fois que tu l’auras compris, ce sera facile.

Pour savoir à quel moment, tu dois faire demi-tour, tu dois ajouter les trois nombres suivants : 

Tu as besoin de garder une réserve de “50 bar”, tu as aussi besoin de garder “20 bar” pour remonter et faire le palier, et enfin tu as besoin de garder “65 bar” pour le retour.

50 + 20 + 65 = 135 bar

Lorsque tu ajoutes ces nombres, tu obtiens “135 bar”. C’est à ce moment-là qu’il faudra faire demi-tour.

Maintenant que tu as fait demi-tour, il est important de savoir à quel moment tu dois remonter pour faire la pause de sécurité.

Pour cela, il te suffit d’ajouter les “50 bar” de réserve et les “20 bar” pour remonter et faire le palier de sécurité.

50 + 20 = 70 bar

Donc, quand il te restera “70 bar” d’air dans ta bouteille, tu pourras commencer à remonter en faisant le palier de sécurité.

En consacrant plusieurs heures à expliquer de manière simple et pédagogique la gestion de la réserve d’air en plongée sous-marine à un enfant de 10 ans, j’espère que cet exercice difficile pour moi permettra également à d’autres de transmettre leur passion à nos jeunes plongeurs en toute sécurité. Car pour moi, la sécurité des enfants est inestimable.

Conclusion

Les articles suivants traitent d'un sujet en lien avec cet article

Visits: 48

Christian

En tant que passionné de plongée en eaux fraîches, je suis habitué à défier des températures glaciales qui oscillent autour de 5 à 10 degrés Celsius, que ce soit à une profondeur de 1 mètre en hiver ou de 30 mètres en été. Pour relever ce défi, j'utilise généralement un équipement étanche qui me permet de rester au sec et de ne pas subir les effets du froid. Mais même avec cette protection, il n'est pas rare que je ressente des frissons jusqu'à la moelle ! Alors, si vous êtes prêts à affronter les conditions les plus difficiles pour vivre des moments intenses et inoubliables, rejoignez-nous pour une plongée unique en son genre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.