QUESTION

Pourquoi maîtriser le vidage de masque est indispensable en plongée sous-marine

Pourquoi maîtriser le vidage de masque est indispensable en plongée sous-marine

Table des matières

Introduction

J’ai des souvenirs de mes premiers vidages de masque qui sont marqués dans ma mémoire et au contraire de ce que l’on peut croire vider son masque n’est pas facile et c’est surtout désagréable, mais pourquoi diable nos formations nous obligent de vider le masque ?

Mais pourquoi devons-nous le vider ce masque ?

On nous enseigne qu’il faut savoir le vider en cas de problèmes tels que l’arrachement du masque, la sangle qui se desserre, de la buée, etc..

Le geste est très simple :

  1. On enlève le masque.
  2. On remet le masque.
  3. On incline un peu la tête en arrière.
  4. On maintient la jupe en haut du masque.
  5. On souffle dans le masque et l’eau s’évacue par le bas.

Le geste est si simple que l’on se demande pourquoi on doit le répéter ! 

La seule raison valable à mes yeux c’est. Apprendre à gérer cette sensation désagréable afin d’éviter une panique et un accident.

Souvenez-vous quand vous l’enlevez, cette eau froide limite glacée qui envahit votre visage surtout dans nos lacs au-delà de 15 mètres, l’eau qui rentre dans le nez, la vision qui se trouble, les yeux qui brûlent et certaines fois l’eau dans le nez nous fait même tousser !

C’est très angoissant, stressant, désagréable, c’est très exactement le but !

Les explications en vidéos

Vous trouverez chez AQUADOMIA.COM des vidéos excellentes traitant de divers sujets tout en étant très ludique, je recommande.

C'est hyper dangereux de valider quelqu’un qui n'est pas confortable avec cet exercice, car il suffit d'une petite goûte d'eau dans le masque pour transformer la plongée en panique, en noyade et en accident et ça, c'est dramatique.

Vincent (AQUADOMIA.COM)​

Ce que l'on cherche à faire avec cette technique c'est évaluer votre capacité à réagir à l'arrivée d'eau sur votre visage dans des circonstances imprévues.

Vincent (AQUADOMIA.COM)

Je suis du même avis que Vincent de AQUADOMIA.COM sur la raison de cet exercice, tester notre aptitude à gérer ce stress, tester notre self-contrôle et apprendre l’effet que ça fait pour éviter la panique.

Alors, entraînez-vous encore et encore jusqu’à ce que ça devienne un automatisme, faites-le dans les 5m, vous avez le temps durant votre palier de sécurité. Vous verrez un jour ou l’autre cela ne vous dérangera même plus.

Et vous autres plongeurs qu’en pensez-vous ?

Conclusion

Les articles suivants traitent d'un sujet en lien avec cet article

Vues : 241

Christian

Plongeur d'eau fraîche en moyenne 5° à 1m en hiver et 5° à 30m en été, je plonge vous vous en doutez en étanche et comme dit si bien ma femme en dessous de 25° il gèle !

Cet article a 2 commentaires

  1. Modolova

    J’ai en effet eu deux accès de panique suite à cet exercice, dont un qui aurait pu mal se terminer, avec une remontée en surface, heureusement gérée par mon accompagnant. J’ai réussi à me calmer la 2e fois après de longues minutes de panique. A pratiquer en effet en haut peu profonde, jusqu’à ce que l’on appréhende complètement cet exercice !

    1. Bonjour,
      Oui c’est vrai il faut entrainer et entrainer encore, nous ne sommes pas des poissons ce n’est pas inné.
      Cordialement,
      Christian

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.